Accueil

Fondation Jules Ducommun-Robert


La fondation Jules Ducommun-Robert a été créé en 1924 lors du décès de feu Jules Ducommun-Robert et en vertu de son testament.


Son but est d’utiliser les revenus des biens de Jules Ducommun-Robert en faveur d’oeuvres d’utilité publique et d’intérêt local, d’institutions, de sociétés de bienfaisance, de création d’œuvres philanthropiques, de familles à secourir, de personnes indigentes à soutenir, de rentes ou de bourses. Ces affectations sont destinées uniquement à des oeuvres de la Chaux-de-Fonds et à des personnes habitant cette localité.


Son comité est composé de cinq membres choisis exclusivement parmi les membres de la Loge maçonnique l’Amitié de la Chaux-de-Fonds. Son président est le Vénérable en exercice de la Loge l’Amitié.


Depuis plus de trois quarts de siècle, cette fondation vient en aide, selon les principes maçonniques d’humilité et de discrétion, à des gens démunis et dans le besoin. Elle a régulièrement contribué au  financièrement de l’exploitation de la Crèche l’Amitié.



Le Franc-maçon Jules Ducommun-Robert


Initié en 1865 à la Loge maçonnique L’Amitié de La Chaux-de-Fonds, Jules Ducommun-Robert, député au Grand Conseil, bénéficiait d’une très grosse fortune qui lui permettait de faire preuve d’une grande générosité envers les démunis, et bon nombre d’œuvres sociales locales lui en sont redevables.


C’est aussi lui et Léon Gallet, le Vénérable (président de la Loge) de l’époque, qui offrirent en 1891 la somme nécessaire pour l’achat du «chésal» (terrain à bâtir) sur lequel devait être construit l’immeuble de l’actuelle crèche de l’Amitié, à la rue du Manège 11, inaugurée le 27 novembre 1892.


Et à sa mort en 1924, après avoir consacré 59 années de sa vie à l’idéal maçonnique, il légua une grande part de sa fortune à la bienfaisance par le biais de la fondation qui porte son nom.